SM le Roi félicite Abdeljalil Lahjomri, lauréat du Grand Prix de la Francophonie 2019

Le Souverain a adressé un message de félicitations au Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, qui a remporté le Grand Prix de la Francophonie 2019, décerné par l’Académie Française.

Dans ce message, le Souverain exprime à M. Lahjomri ses chaleureuses félicitations suite à cette distinction scientifique internationale méritée.

Sa Majesté le Roi souligne que l’attribution de ce prestigieux Prix à M. Lahjomri constitue une reconnaissance par cette institution française authentique des œuvres et recherches de grande valeur qu’il a accomplies, ainsi que de ses efforts reconnus à la tête de l’Académie du Royaume du Maroc visant à consacrer les valeurs de dialogue, de rapprochement et d’entente entre les cultures et les civilisations.

Selon le Palmarès 2019 composé de 64 distinctions attribuées par l’Académie Française, ce prix a été décerné à M. Lahjomri, ex-aequo avec le poète tchèque Petr Kral, en reconnaissance à son parcours académique et intellectuel et à ses réalisations à la tête de l’Académie du Royaume du Maroc.

Dans une déclaration à la MAP, M. Lahjomri s’est dit honoré de remporter cette prestigieuse distinction qui consacre la place du Maroc à l’échelle internationale et fait honneur au travail académique réalisé par et sur le Maroc.

Cette distinction me réchauffe tellement le cœur parce qu’il s’agit d’une reconnaissance pour le Maroc, pour l’Académie du Royaume et pour la culture marocaine riche et ancestrale, a dit M. Lahjomri.

Ce choix a été porté directement par l’Académie Française sur la base des performances académiques de chaque intellectuel sans la présentation d’aucune demande de candidature, « ce qui m’honore doublement », s’est-il réjoui.

L’Académie française, qui regroupe 40 membres élus à vie, d’où leur noms d’immortels, est l’institution gardienne de la langue française et de la mise à jour de son dictionnaire.

Elle est composée notamment de poètes, romanciers, hommes de théâtre, philosophes, hommes de science, hommes d’Etat, qui ont « tous illustré particulièrement la langue française ».

(Avec MAP)