Loubaba Laalej expose ses «pensées vagabondes» à Marrakech

Les cimaises de la galerie de la prestigieuse Dar Cherifa à Marrakech abritent jusqu’au 30 octobre une exposition des oeuvres de l’artiste peintre et écrivaine Loubaba Laâlej.

Le vernissage de cette exposition, qui a eu lieu début octobre, a été également une occasion de rencontre et de signature autour du dernier recueil de l’artiste, intitulé « Pensées vagabondes », dont la traduction en Arabe a été faite par le critique d’art Dr. Abdallah Cheikh.

Loubaba laalej est aussi l’auteur de plusieurs recueils de poésie, dont « Fragments », « Pensées vagabondes » et « Icônes de la plasticité au féminin ».
Plusieurs de ces livres sont en cours de publication dont, « Mysticité et plasticité », « Melhoun et peinture », « Peinture et poésie », « Chuchotement du silence », « Musicalité et plasticité » (tome I et tome II), « Danse et plasticité », « Vivre avec soi », « Vivre ensemble », « Voix intérieure », « Route de lumière » et « Art et amour » (écrits et oeuvres).

Née à Fès et ayant grandi en France où, Ayant suivi des études de journalisme, sans y faire carrière, pour des raisons personnelles, elle manipule le pinceau depuis déjà une vingtaine d’années. Sa passion pour les couleurs et sa vocation l’ont ainsi conduite à des explorations imaginaires à la mesure de ses exigences intellectuelles.

Il est à rappeler que Loubaba Laalej, est titulaire d’un doctorat honorifique délivré par le Forum International des Beaux-arts (Fine Arts Forum International) à titre de reconnaissance en 2019.

Elle compte à son actif plusieurs publications sur son expérience créative, telles que « Emergence fantastique », « Mes univers », « Matière aux sons multiples », « Abstraction et suggestion », « Femmes du monde : entre l’ombre et la lumière » (en cours de publication).