Les marionnettes marocaines

Six troupes de théà¢tre marocaines ont été invitées à  exprimer leur talent. Citons-en quelques-unes, à  commencer par les petits virtuoses de l’école Shems’y de Salé qui, pour cet événement, ont préparé «Hikaya».

Six troupes de théâtre marocaines ont été invitées à exprimer leur talent. Citons-en quelques-unes, à commencer par les petits virtuoses de l’école Shems’y de Salé qui, pour cet événement, ont préparé «Hikaya» : ce sont en réalité plusieurs contes et légendes du Maroc qui nous sont déclamés ici, à travers le cirque, une gestuelle envoûtante et beaucoup de poésie.

«Une invitation au voyage», nous promet le programme avant d’embrayer sur le Théâtre Nomade qui présente Les enfants bleus : quatre bébés géants en couches culottes découvrant avidement le monde mais aussi de fâcheux personnages… À découvrir aussi, la troupe «Dakirat Al Mostakbal», savoureux produit de la coopérative théâtrale tangéroise Darna, qui nous offre «Histoires et légendes de Tanger» : à coups d’acrobaties, de jonglages et de numéros de clowns, toute l’histoire est survolée, de l’Arche de Noé à la Tanger contemporaine.