Festival : Ma Tango, le Tango dialna

Du 20 au 24 octobre 2010.

De la fiction, du documentaire, de la photographie, des tables rondes, et des Master class….pour parler de danse. Mais avant de s’assoir, d’écouter ou de voir, il faut danser ! Tel est le programme du festival Ma Tango qui revient cette année pour sa troisième édition du 20 au 24 octobre. Les organisateurs de l’événement Dominique Langlois et Adam El Mahfoudi, et par l’appellation, le Tango dialna, revendiquent la racine africaine du Tango argentin. «Les origines musicales du Tango rejoignent l’Afrique et l’Espagne grâce aux flux migratoires produits par les moments forts de l’histoire. Il s’agit de mettre en avant comme la musique et la danse sont partagés par des cultures qui, de prime abord, peuvent paraître très dissemblables», expliquent les organisateurs. Pour ceux qui veulent s’amuser et apprendre, les danseurs et les spécialistes du Tango vont investir les anciens abattoirs de Casablanca, l’Institut Cervantès, Le Golden Tulip Farah et le théâtre Touria Sekkat.
Les billets sont vendus à Casa Del Arte et le premier jour est ouvert au public à l’Institut Carvantes. (Sous réservation). Mieux vaut chausser de bons souliers…
Pour toute information complémentaire : www.matango.ma.