En censurant un roman d’amour iranien, de Shahriar Mandanipour

Extrait :
«Trouve un endroit où on peut être seuls sans avoir peur».

– Auteur : Shahriar Mandanipour.
– Edition : Seuil
– Année : 2011
– Nombre de pages : 403
Prix : 281 dirhams

 

 

Sara et Dara ont la malchance de s’aimer à Téhéran. Un Téhéran oppressif, qui décrète une implacable séparation des sexes. Aussi, pour fuir les regards désapprobateurs et d’inévitables châtiments, le couple doit ruser à chaque instant. Des messages cryptés sont glissés dans les livres, entre deux mails «innocents». L’amour brouillé s’échange à la dérobée, au compte-gouttes, dans les ruelles obscures. Bien plus qu’une idylle asphyxiée, c’est l’histoire tragique et absurde d’un écrivain qui déploie des trésors d’imagination pour esquiver ses censeurs.
Avant de se résoudre à vivre aux Etats-Unis, Shahriar Mandinipour a longuement été brimé par le ministère iranien de la culture. Corrections, annotations, ablations de texte, autant de mésaventures racontées ici avec humour et autodérision.