Culture : le gouvernement planche sur une stratégie d’incitation à la lecture

La réussite de la 27e édition du SIEL a poussé le ministère de tutelle à commencer à travailler sur une stratégie nationale de promotion de la lecture. Il sera, entre autres, question de lancer des salons de livre régionaux.

Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication va travailler à l’élaboration d’une stratégie nationale d’incitation à la lecture. Et cela, en commençant par investir dans les salons régionaux et améliorer leur niveau, leur qualité et même leur contenu. C’est une déclaration du ministre Mehdi Bensaid qu’il vient de faire à l’occasion de clôture du 27e  édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL). La décision du gouvernement est sans doute encouragée par le succès de ce Salon dont le nombre des visiteurs a atteint 202.089 personnes. « Un nombre important qui traduit l’intérêt des Marocains pour le livre et la culture de la lecture », relève le ministre.
Le SIEL tenu pour la première fois à Rabat, en célébration de sa proclamation capitale culturelle du monde islamique et capitale de la culture africaine en 2022, a vu la participation de 712 exposants représentant 55 pays, qui ont offert au public un fonds documentaire couvrant tous les champs de savoir, soit un total de 100 mille titres et deux millions d’exemplaires.
Les littératures africaines ont été l’invité d’honneur de cette 27é édition organisée en partenariat avec la wilaya et la région de Rabat-Salé-Kénitra et la commune de Rabat et ce, pour mettre en valeur les liens multidimensionnels entre la culture marocaine et celles des pays africains frères.