Bilan cinématographique au Maroc : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits en 2020

Un total de 13 longs-métrages ont été produits au Maroc au titre de l’année 2020, parmi lesquels 3 bénéficiaires d’une avance sur recettes estimée à plus de 16,3 millions de dirhams (MDH), d’après le rapport annuel du Centre cinématographique marocain (CCM).

 

 

Ainsi, l’année 2020 a été marquée par la production de 13 longs-métrages, 83 courts-métrages, 36 séries télévisées, 28 téléfilms, 86 spots publicitaires et 16 docu-fictions, a révélé le CCM dans son bilan cinématographique 2020.

Concernant la production étrangère, 08 longs-métrages ont été tournés au Maroc avec un budget de près de 60 MDH, contre plus de 265 MDH l’année précédente, soit une baisse de 77,49%. 9 séries télévisées étrangères ont également été tournées dans le Royaume pour un investissement dépassant 130 MDH.

Dans ce sens, 703 autorisations de tournage ont été accordées aux productions marocaines et 222 aux productions étrangères tournées au Maroc.

Par ailleurs, le nombre d’entrées dans les salles de cinéma a connu une baisse significative en 2020, passant de 1 883 425 entrées pour 92 977 422 DH de recettes guichets en 2019 à 497 141 entrées pour 23 630 181 DH de recettes au 13 mars 2020.

Sept films marocains, « Tlatine Melioune », « Adam », « Ils sont grands et ne peuvent quitter le nid familial », « Akhnatoune à Marrakech », « Pour la cause », « Une urgence ordinaire » et « Messaoud, Saida et Saadane » ont été classés au box-office des 30 premiers films, toutes nationalités confondues.

A l’échelle internationale, le cinéma marocain a participé à 29 festivals en compétition officielle et à 12 festivals avec des films hors-compétition, dévoile le CCM, précisant que 07 films marocains ont été primés à l’étranger.

En outre, 18 manifestations cinématographiques ont été organisées grâce au soutien du Fonds d’aide à l’organisation des festivals cinématographiques, tandis que 8 manifestations ont bénéficié du soutien exceptionnel à l’organisation des festivals cinématographiques (Covid-19).

S’agissant du parc cinématographique, 26 salles obscures sur un total de 31 ont bénéficié de soutien exceptionnel en 2020 d’un montant global de 9.496.407,88 DH.

Entre le 31 mars et le 12 juillet 2020, le CCM a diffusé en streaming 64 longs métrages et documentaires, 33 courts-métrages. Le Maroc vient en tête en termes de vues des films diffusés en streaming avec 894.287 vues, suivi de la France (102.982), de l’Espagne (65.231) et du Canada (20.122).

Par ailleurs, dix longs métrages, trois documentaires, quatre courts métrages et sept archives ont bénéficié de travaux effectués au laboratoire du CCM, alors que 13 oeuvres datant de 1958 à 2008 ont été numérisés en 4K.