Autocollant

Il y a de cela quelques années, naquit un phénomène qui consiste à  auréoler le pare-brise de sa voiture d’un macaron collé bien en vue, mieux loti que la vignette pourtant obligatoire.

En principe, cette manie concernait uniquement des laisser-passer pour des zones particulières (ports, parkings de bâtiments officiels, etc). De nos jours, on a l’impression que c’est devenu une mode. Macaron de journaliste, avec les fameuses barres rouge et verte, (ou l’autocollant de la chaîne télé, radio, WebTV…), macaron d’avocat avec cette balance ô combien significative, macaron de médecin facile à reconnaître comme celui de pharmacien et ainsi de suite pour d’autres corps de métiers. Pourquoi un macaron? Simple histoire de frime ? Pour amadouer les agents de la circulation lorsque l’on daigne oublier de respecter le code de la route? N’arrive-t-on toujours pas à croire que l’on fait réellement le métier en question qu’il faut être «timbré» pour se le prouver ? Certes, chacun est libre dans son comportement. Sauf qu’il existe des macarons qui peuvent protéger votre voiture des dépanneuses, des «infractions» laissées sur ce même pare-brise, du harcèlement de certains gardiens de voitures… Qui oserait traîner une voiture avec un macaron où est mentionné «procureur» par exemple, même si elle est garée en plein milieu du trottoir ou carrément sur un passage piétons ? Il y a des choses dont on ne peut pas ne pas avoir honte, compte tenu de la fonction ou du métier. Il n’avait pas tort le mec qui répétait à l’envi : quand l’orgueil chevauche devant, honte et dommage suivent de près…