Marché du travail : Rush sur les informaticiens

Le secteur de l’Informatique a enregistré une croissance de 190%, en termes d’annonces diffusées, en avril 2022, par rapport à la même période en 2021.
Les profils expérimentés sont toujours en tête des recrutements.

Le secteur informatique ne cesse d’attirer les candidats sur le marché du travail. D’après la dernière enquête du spécialiste du e-recrutement Rekrute, le secteur a été le plus grand employeur durant le mois d’avril en 2022, en représentant le tiers de l’ensemble des offres diffusées sur le marché. Ayant enregistré seulement 11% en avril 2021, le volume des annonces de ce secteur a triplé en avril 2022, reflétant ainsi son dynamisme accru. Le secteur bancaire, quant à lui, a augmenté de 140% sa demande, en enregistrant 12% de l’ensemble des offres diffusées en avril 2022, alors qu’il n’a enregistré que 5% pendant la même période en 2021.

D’après le job board, les offres d’emplois ont concerné plusieurs fonctions. Les métiers de l’Informatique/Electronique viennent en tête et ont représenté 37% des fonctions les plus demandées, marquant ainsi une croissance de 147%. Ils sont suivis par les métiers du call centers. Les fonctions de la Gestion/Comptabilité/Finance et de la Banque ont doublé leur demande par rapport à avril 2021 et ont partagé la 3e position, avec 5% de l’ensemble de la demande, en avril 2022.

Les Télécoms/ Réseaux ont cédé leur place dans le classement des métiers en forte demande, alors que cette fonction se positionnait 5e en avril 2021. Le top 3, par contre, est resté inchangé, entre avril 2021 et avril 2022.

Les Bac+5 toujours sollicités

Par niveau d’études, l’enquête fait ressortir que les Bac+5 représentent 30% de l’ensemble de la demande du marché de l’emploi. La demande de ces profils a doublé. Les recruteurs comptent de manière significative sur les cadres expérimentés pour gérer la reprise économique du pays.

Le niveau bac est classé troisième, avec 15% de l’ensemble des niveaux d’études les plus demandés.

En avril 2022, les recruteurs préfèrent surtout les candidats ayant entre 1 et 3 ans d’expérience. La demande de cette catégorie a augmenté 6 fois par rapport à la même période en 2021, au détriment des débutants qui n’ont représenté que 30% en avril 2022, alors qu’ils représentaient 60% pendant la même période en 2021. La catégorie de 3 à 5 ans, quant à elle, a renforcé sa présence en doublant sa demande.

Les fonctions Informatique/Electrique, Gestion de projet, RH et formation en forte demande

En avril 2022, le secteur de l’Informatique a connu une croissance de 11%, en passant de 654 postes ouverts en avril 2021 à 726 postes ouverts en avril 2022. Les fonctions Informatique/Electrique, Gestion de projet, RH et formation sont en forte demande dans ce secteur. La fonction Informatique/Electronique, quant à elle, domine le classement avec 91% des postes ouverts en avril 2022. Une domination constatée pour la 2e année consécutive durant la même période. Ce qui a distingué le mois passé est la présence des métiers de gestion de projet et de recherche et développement qui sont classés deuxièmes. La fonction RH est toujours placée en 3e position, comme en avril 2021. Toujours durant la même période, les recruteurs sont toujours à la recherche de profils informaticiens matures (de 3 à 5 ans 34%, de 5 à 10 ans 29%). Cependant, ils ont aussi porté un intérêt particulier aux candidats ayant de 1 à 3 ans d’expérience (22% en avril 2022 contre 13% en avril 2021), au détriment des débutants qui ne représentent que 12%.

Quant au niveau d’études, le secteur informatique mise de plus en plus sur les cadres diplômés. 79% des profils demandés en avril doivent avoir un niveau de Bac+5. Rappelons que le secteur des centres d’appel reste dynamique sur le marché du travail. L’année dernière il a enregistré une croissance de 13%, en passant de 50883 postes ouverts en 2020 à 57360 en 2021. Un secteur qui fait appel également aux profils d’informaticiens. et sollicite avant tout des profils expérimentés (3 à 5 ans d’expérience), au détriment des débutants.