L’ISCAE et l’ESSEC relancent le mastère «Management des villes et des territoires»

Les deux parties ont signé une convention en marge des manifestations marquant le centenaire de l’école française.
Vieux de cinq ans, leur partenariat sera élargi au tourisme, à l’entreprenariat
et aux centres de recherche.

L’ESSEC (Ecole supérieure des sciences économiques et sociales), créée en 1907 à Paris, vient d’organiser, au Maroc, la première cérémonie en dehors de l’Hexagone commémorant le centenaire de sa création. Cela a coïncidé avec un autre événement, de moindre importance certes pour l’ESSEC, mais d’un extrême intérêt pour le pays : le cinquième anniversaire de partenariat avec l’ISCAE (Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises). Un partenariat qui a d’ailleurs été renouvelé et même élargi.

En effet, les deux institutions ont réformé le mastère spécialisé «Management des services publics» assuré depuis l’année universitaire 2002/2003 qui change par la même occasion de nom pour devenir le mastère spécialisé «Management des villes et des territoires». Ce cursus diplômant s’adresse aux dirigeants et aux cadres des villes, des collectivités territoriales et des entreprises publiques et privées de service urbain (eau, électricité, transport, propreté…). Le changement de contenu et de formule, explique Rachid M’rabet, directeur général de l’ISCAE, «intervient à un moment où le Maroc est engagé dans un vaste chantier de réformes de son dispositif d’administration publique locale».

Doctorat et classe prépa à l’ISCAE
Ce partenariat vise à doter les futurs participants à ce cycle de la maîtrise nécessaire pour conduire le changement dans tous les sens du terme. Mieux, il sera élargi à d’autres domaines. Les deux grandes écoles ont en tout cas signé un accord plus global, qui vient formaliser leur volonté stratégique de s’ouvrir sur d’autres thèmes qui constituent des défis majeurs pour le Maroc d’aujourd’hui à savoir le tourisme, l’entreprenariat et les centres de recherche. Ce dernier point vient à un moment opportun où l’ISCAE s’apprête à lancer son cycle doctoral une fois le projet de réforme de l’établissement voté par la première Chambre du Parlement. Ce projet de loi, rappelons-le, prévoit trois grandes réformes : le déploiement de l’ISCAE – qui deviendra un groupe- sur l’ensemble du territoire national ; le lancement du cycle doctoral et l’instauration de «classes prépa»

Focus
L’ESSEC en chiffres

L’ESSEC est l’établissement de formation qui, avec l’INSEAD, a le plus influencé la littérature mondiale du management. Le groupe compte 4 500 étudiants dont 3 700 à temps plein dans 19 programmes de formation diplômante et 800 à temps partiels dans 16 programmes de formation diplômante. Parmi cet effectif, plus de 900 étudiants sont des étrangers, de 78 nationalités différentes. Il faut noter à ce niveau que les Marocains constituent la première communauté étrangère de l’ESSEC, avant même les Chinois ! Le groupe centenaire compte également 5 000 cadres en formation chaque année et dispose de 116 professeurs permanents, d’un budget de 68 millions d’euros et de trois campus à Paris, Cergy (France) et Singapour