Les coachs s’organisent

«Nous ne sommes pas des gourous du coaching». Le ton est donné. Les membres de la Fédération francophone du coaching région Maroc (FFC) veulent communiquer davantage sur cette pratique, encore récente au Maroc. Un point de presse a été organisé récemment pour expliquer les pratiques du coaching. «Les coachs membres de l’association sont tenus d’être supervisés au moins quatre fois par an sur leurs pratiques», souligne Zineb Benabdejlil, représentante de la région Maroc. Pour rappel, les membres sont tenus de respecter un certain nombre de critères, à savoir l’accomplissement d’une formation en coaching d’une durée de 6 à 9 mois, être dans une démarche de développement personnel, consacrer à l’exercice de la profession au minimum 50% de son activité professionnelle et adhérer à la charte déontologique des professionnels de la FFC. Pour plus de transparence, les membres ont tenu de communiquer sur les coûts des prestations, à savoir entre 2 000 et 4 000 DH l’heure pour le coaching entreprises.
Par ailleurs, il existe également une association marocaine de coaching, Maroc Coaching, présidée par Youness Bellatif, DG de Convergence Conseil