Glaxo Smithkline Beecham dévoile sa démarche

La gestion des compétences est un outil de motivation.
Performances, capacité d’adaptation, esprit d’initiative,
capacité à s’adapter au changement sont quelques-uns des
critères permettant d’identifier le haut potentiel.
L’accompagnement comprend des formations soutenues, le tutorat ou l’expatriation.

Glaxo Smithkline Beecham vient de lancer un programme de gestion des hauts potentiels. Objectifs, définition des critères, contenu du plan de développement… Abdelhamid Mouhandiz, responsable du département développement RH, détaille les motivations de l’entreprise et le contenu du programme.

Quels sont les objectifs de votre programme de gestion des hauts potentiels ?
D’abord la volonté d’anticiper les besoins en compétences. Nous avons rencontré, à l’occasion de l’affectation de salariés dans le cadre d’une promotion ou de la réorganisation d’un département, des difficultés à trouver rapidement les candidats disposant des compétences requises par le poste à pourvoir.
A travers ce programme, nous cherchons également à rationaliser les actions de recrutement, de mobilité ou de promotion.
L’absence de règles clairement définies et communiquées aux salariés est parfois source de démotivation de certains, car, en l’absence de telles règles et procédures, un sentiment d’iniquité pourrait être ressenti par ceux qui n’ont pas été promus.
La gestion des hauts potentiels est également pour nous un outil de motivation qui pousserait à l’émulation, à plus de performance en vue de prétendre au titre de haut potentiel.

Comment avez-vous procédé pour déterminer les critères de choix des hauts potentiels ?
Il s’agit d’une démarche participative. Les différentes strates de l’entreprise ont pris part au choix des critères. Des groupes d’écoute nous ont permis de recenser ces critères tels qu’ils sont perçus par les salariés.

Quels sont ces critères ?
Ce sont les performances, le potentiel, la capacité d’adaptation, l’orientation client, l’autonomie, l’esprit d’initiative, la capacité à s’adapter au changement…
Ces critères ont tous été définis et explicités de manière à ce que tous les managers aient la même perception.

Communiquerez-vous la liste des hauts potentiels ?
Nous avons choisi d’informer les personnes concernées.

Au risque de démotiver ceux qui n’en feront pas partie…
Au contraire ! Nous croyons que ce sera un facteur d’émulation et de motivation. Les règles du jeu sont claires : que les meilleurs gagnent.

Ces hauts potentiels auront-ils droit à un traitement particulier en termes de rémunération ?
Non, ils seront soumis aux mêmes règles que les autres salariés. Les formations, l’accompagnement, le développement dont ils bénéficieront sont une composante de leur rétribution.

Quel est le contenu de ce plan de développement ?
Ce plan peut comprendre plusieurs volets, entre autres des formations à l’étranger, le tutorat, la mobilité, l’expatriation et la prise en charge de projets ambitieux.