De la finance au digital, elle milite aujourd’hui pour plus de talents féminins dans la sphère numérique

Salma Kabbaj, Co-fondatrice d’Impact Lab

Rien ne prédestinait Salma Kabbaj à faire carrière dans le digital. Titulaire d’un Bachelor en économie et finance de l’Université McGill (Montréal) et d’un Master en management de la London School of Economics (Londres), elle a démarré sa carrière dans la capitale anglaise dans le conseil en stratégie pour le secteur financier. Après quelques années d’exercice, elle s’est installée au Maroc en 2007 où elle a participé à la création et au déploiement d’un fonds de Private Equity de 150 millions d’euros dédié au développement des PME nord africaines.
Après 12 ans d’expérience professionnelle, elle co-fonde en 2015 Impact Lab, accélérateur africain d’innovation, avec la volonté de s’engager dans l’écosystème startups africain pour accompagner l’émergence de solutions innovantes aux enjeux socioéconomiques du continent. Elle est également membre fondateur de la Fédération marocaine de l’écosystème startups MSEC, et vice-présidente de la Commission Startups et Transformation Digitale de la CGEM.
«C’est cette dynamique de disruption dans une démarche à fort impact social et environnemental qui anime mon engagement dans le secteur du digital. Impact Lab soutient, à la fois en accélérant la croissance des startups à fort impact en Afrique, et en accompagnant les grandes entreprises qui s’inscrivent dans une logique de croissance innovante, inclusive et durable», souligne-t-elle. Pour elle, certaines plateformes digitales offrent aujourd’hui aux jeunes talents un accès direct à des opportunités professionnelles à l’échelle locale ou internationale, leur ouvrant des voies de génération de revenus qui étaient inaccessibles il y a moins de 5 ans.
Mais l’entrepreneuriat féminin dans le domaine du digital est encore loin d’être atteint. Au sein d’Impact Lab, seules 30% des startups accompagnées sont fondées ou co-fondées par une femme entrepreneuse. Un combat qui l’anime davantage pour attirer plus de femmes dans ce domaine.