Renault Koleos restylé : du charisme pour relancer la carrière !

Habitacle spacieux, nombreux rangements, sièges chauffants pour tous, ambiance lumineuse personnalisable, toit ouvrant panoramique…Renault Koleos invite au bien-être.

Seconde chance pour le grand SUV de Renault ! Le koleos a eu droit à un restylage pour relancer sa carrière, deux ans après son lancement. Le constructeur français tente de rectifier le tir pour redorer le blason d’un modèle qui n’a pas trop convaincu à la vente avec sa première version.

La face avant s’offre une grille de calandre au relief plus marqué, tandis que le bouclier inédit de pare d’un élément chromé soulignant la partie basse, tout en surplombant les antibrouillards et le nouveau sabot de protection. Les optiques principales n’évoluent pas dans leur style, et sont toujours alignées sur le jonc chromé logé sur l’aile avant pour faire la jonction avec la portière avant. En gros, pas de surprises, les évolutions esthétiques sont aussi mineures. En effet, seul un œil averti peut faire la différence au niveau de la partie avant. Les barrettes de la calandre sont plus fines et le bas du bouclier est légèrement revu avec de nouveaux encadrements d’antibrouillards, un ski de protection inédit et une barrette chromée qui court sur toute la largeur. À noter que cette dernière caractérisera aussi l’Espace restylé prévu ce mois, et la Talisman restylée.

A l’arrière, le sabot de protection remonte plus haut, sous un autre élément chromé transversal. Rien de neuf, en revanche, s’agissant du design des feux. A noter l’arrivée de nouvelles jantes diamantées 18 pouces grises «Taika» et 19 pouces noires «Kavea», très élégantes.

Plus d’équipements sur la version restylée

Renault a voulu apporter davantage de confort dans l’habitacle. Les sièges avant profitent désormais d’une assise réglable en longueur et d’une fonction massage. À l’arrière, le dossier de banquette peut s’incliner en deux positions. Rayon équipements, le freinage d’urgence intègre la fonction de détection des piétons et l’application Apple CarPlay affiche le smartphone en plein écran. Si la gamme s’est enrichie, depuis septembre 2018, du régulateur de vitesse adaptatif (ACC) en série sur toutes les versions et de l’alerte de détection de fatigue (UTA), un système de freinage actif d’urgence (AEBS City et Inter-Urban) intègre une nouvelle fonction de détection des piétons en ville. Côté multimédia, le système R-Link 2 est proposé avec deux formats d’écran, selon les finitions : horizontal de 7 pouces ou vertical de 8,7 pouces. Compatible Apple CarPlay et Android Auto, la fonction de réplication du smartphone sur l’écran s’effectue désormais en mode vertical. Le Koleos restylé dispose à présent d’une fonction de reconnaissance vocale, via une commande d’activation sur le volant, pour gérer la navigation, la téléphonie, les applications, la lecture des e-mails et la radio.

Nouvelles motorisations

Les vrais changements apportés au Koleos, c’est sous le capot qu’il faut les chercher. L’unique bloc dCi de 175 ch cède sa place à deux nouvelles motorisations Blue dCi de 150 et 190 ch (4×4), converties aux dernières normes anti-pollutions. Si on regrette que le Koleos restylé ne bénéficie toujours pas de la boîte automatique EDC à double embrayage, Renault annonce avoir fait progressé celle à variateur. Cette transmission baptisée X-Tronic, chère au marché asiatique où le Koleos est toujours exclusivement assemblé (Corée du Sud), promet une expérience de conduite plus fluide, en éliminant les ruptures d’accélération dues aux passages des vitesses et en réduisant le volume sonore lié aux montées en régimes.

Le nouveau SUV de la marque au losange est proposé en showroom avec des prix démarrant de 335 900 DH.