Lancement Toyota compte vulgariser l’hybride à travers son nouveau C – H R

«C’est un vrai virage que nous prenons pour rentrer de plein pied dans l’ère de l’hybride», a affirmé Adil Bennani, DG de Toyota Maroc lors du lancement du nouveau C-HR.

Ce véhicule futuriste par son design extérieur, a été imaginé, dessiné et développé en Europe avec un cahier des charges très spécifique: offrir un design fort, une motorisation hybride et une qualité perçue proche de l’univers premium. De cette manière, le C-HR s’ouvre un plus large spectre en matière de concurrence dans une catégorie surpeuplée de modèles. Il a le gabarit d’un Nissan Qashqaï, la motorisation d’un Kia Niro et le design expressif d’un Mini Countryman. Toyota espère ainsi toucher une clientèle de tous les horizons. Côté allure, le C-HR (Coupé High Rider) est un mélange de SUV et de coupé transposé dans une version futuriste qui se démarque par un centre de gravité très bas, des ailes gonflées à bloc et des feux arrière XXL similaires à ceux de la Honda Civic. A bord, le grand écran central de 8 pouces est mis à l’honneur sur une planche de bord à deux niveaux alors que la console centrale a été débarrassée de toute commande inutile. La qualité est en net progrès. Le C-HR propose des plastiques et des matériaux valorisants. Toyota offre sur ce modèle une connectivité très complète et une sono JBL de 576 Watts de très bonne qualité.

Côté motorisation, on retrouve le système full-hybride Toyota, rigoureusement identique à celui de la Prius avec qui le C-HR partage sa plateforme, à savoir un quatre cylindres 1.8 litre essence de 72 ch couplé à un moteur électrique pour une puissance totale de 122 ch. Pour l’hybride, les prix démarrent à 260 000 DH (prix promotionnel de lancement). Deux versions essence sont également commercialisées à partir de 220000 DH.