SUIVEZ-NOUS

Au Royaume

Maroc-Djibouti: Tamwilcom et le FGPCD renforcent leur coopération

Un protocole d’Accord vient d’être signé récemment à Rabat, entre le directeur général de Tamwilcom, Hicham Znati Serghini, et le directeur général du Fonds de garantie partielle des crédits de Djibouti (FGPCD), Aouad Ahmed A. Mouti, marquant la volonté commune des deux institutions à renforcer leur partenariat bilatéral.

Publié le


Mis à jour le

Les deux institutions entendent partager ainsi les bonnes pratiques en matière de facilitation d’accès au financement et renforcer les dispositifs de soutien aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), indique Tamwilcom dans un communiqué.

Il est notamment question pour Tamwilcom d’accompagner le FGPCD pour la mise en place de nouveaux produits de garantie ainsi que pour la promotion de son offre auprès des institutions financières djiboutiennes, ainsi que de partager les expériences en matière de bonne gouvernance et de gestion des risques.

A cette occasion, M. Serghini a déclaré que “La signature de ce protocole d’accord à Rabat démontre l’importance que le Maroc accorde aux questions de l’accès au financement pour les TPME en particulier et au développement de l’entrepreneuriat africain de manière plus globale. Une signature qui vient ainsi couronner les nombreux efforts déjà déployés par Tamwilcom dans le cadre des opérations de partenariat avec les systèmes de garantie africains”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Mouti a annoncé que “Ce protocole d’accord est le fruit de deux années d’échanges et de travail continus. Notre jeune Institution peut ainsi s’appuyer sur l’expérience de Tamwilcom, riche de plus de 70 ans, et accéder à toute l’assistance technique indispensable à la mise en place de son dispositif de garantie”, a-t-il conclu.