SUIVEZ-NOUS

Au Royaume

Marhaba 2023: L’effet Aïd Al-Adha fait bondir les arrivées dans les ports marocains

L’opération “Marhaba 2023” d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE), qui a démarré il y a un mois, a enregistré une hausse de 28% des arrivées dans les différents points de passages portuaires par rapport à la même période l’année dernière, a déclaré, mardi à la Chambre des conseillers, le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil.

Publié le


Mis à jour le

Operation Marhaba

Cette augmentation est due principalement à Aïd al-Adha, a relevé M. Abdeljalil dans sa réponse à une question sur “La préparation de la rentrée des MRE” posée par le Groupement justice sociale, soulignant que l’opération de transit, lancée le 5 juin dernier sur instructions du Roi, se passe globalement dans de bonnes conditions, grâce aux efforts conjoints de l’ensemble des acteurs.

Concernant l’opération de transit par voie maritime pour cette année, le ministre a affirmé que son département a travaillé pour fournir une capacité d’accueil qui répond aux flux attendus pendant les périodes de pointe, notant que 32 navires ont été mobilisés pour opérer sur 12 lignes maritimes afin de relier les ports marocains avec ceux d’Espagne, de France et d’Italie, et ce en vue d’assurer 538 voyages hebdomadaires avec une capacité totale de 501.000 passagers et 136.000 voitures chaque semaine.

Par ailleurs, M. Abdeljalil a indiqué que les prix des billets ont connu une augmentation significative au niveau mondial en comparaison avec l’année 2019, et ceci en raison de l’inflation que connaît le monde, soulignant que le ministère a œuvré récemment pour inciter les compagnies maritimes nationales et étrangères à réduire leurs tarifs pour l’opération de transit, et par conséquent un certain nombre d’entreprises ont proposé des tarifs préférentiels sur les prix des billets qui s’élevaient à 25%.

L’opération Marhaba est unique en son genre, a-t-il ajouté, expliquant qu’elle nécessite de mobiliser les moyens logistiques nécessaires et de conjuguer les efforts de plusieurs acteurs afin que les MRE puissent voyager dans des conditions confortables et sûres, que ce soit par avion ou par voie maritime.