SUIVEZ-NOUS

Au Royaume

Investissement : La recette du gouvernement pour promouvoir l’attractivité des régions

Le ministre a rappelé que la commission nationale des investissements, réunie en mai dernier, a approuvé des projets d’investissement importants dans 8 régions différentes et 80% des primes ont été accordées en dehors de l’axe Tanger-El Jadida.

Publié le

Le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, a indiqué, lundi, que le développement de l’ensemble des régions du Royaume et le renforcement de leur attractivité pour les investissements constituent une priorité pour le gouvernement, en application des hautes instructions du Roi Mohammed VI.

M. Jazouli, qui s’exprimait lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, a fait savoir que son département se penche actuellement sur la mise en place de la stratégie nationale pour le développement des investissements privés, à l’échelle régionale et sectorielle, et ce dans le cadre de l’opérationnalisation de la nouvelle charte de l’investissement, en tant qu’outil important de développement des territoires.

Le ministre a également relevé que grâce à la nouvelle charte, les régions bénéficieront des opportunités d’investissements à travers des primes territoriales dans le cadre d’un dispositif de soutien afin de limiter les disparités entre les provinces et préfectures du Royaume en termes d’attractivité des investissements.

Deux catégories de préfectures et provinces, A et B, éligibles au soutien ont été identifiées, sur proposition du ministère de l’Intérieur et après approbation du Chef du gouvernement, sur la base de critères objectifs.

Les projets d’investissements dans les provinces et préfectures appartenant à la catégorie A bénéficieront de 10% du montant total d’investissement éligible au soutien, tandis que les provinces et préfectures B bénéficieront d’un taux de 15%, a précisé M. Jazouli.

Il a, en outre, ajouté que cette prime territoriale concerne 60 parmi 75 préfectures et provinces au niveau national, soit 80% des préfectures et provinces du Royaume.

Le ministre a aussi relevé qu’en plus de la “prime territoriale”, les régions bénéficieront de la possibilité de profiter à la fois du dispositif principal de soutien et des autres dispositifs de soutien des investissements mis en place par les régions, et d’une gouvernance unifiée et décentralisée permettant pour la première fois d’élaborer, d’approuver et de signer les conventions des projets d’investissements pouvant atteindre jusqu’à 250 millions de DH du montant total d’investissement au niveau régional.

M. Jazouli a assuré que ces projets représentent la majeure partie des projets d’investissements, ce qui réaffirme l’engagement du gouvernement à réussir le chantier de la régionalisation avancée et à renforcer du rôle des acteurs locaux dans le domaine de l’investissement.

Dans ce sens, le ministre a rappelé que la commission nationale des investissements, réunie en mai dernier, a approuvé des projets d’investissement importants dans 8 régions différentes et 80% des primes ont été accordées en dehors de l’axe Tanger-El Jadida, ce qui montre que le début de l’opérationnalisation de la nouvelle charte de l’investissement a un impact positif sur l’investissement dans les régions du Royaume.