Internet : Que faire en cas de cyberharcèlement ?

En cas de cyberharcèlement, il est fortement conseillé de porter plainte en vue d’une protection efficace des enfants et des jeunes, du fait que la responsabilité est partagée entre l’ensemble des acteurs de la société, et afin d’assurer aux enfants et aux jeunes un meilleur avenir dans le monde réel et virtuel.

Les plaintes sont à déposer auprès de la présidence du ministère public, directement ou par la voie électronique via le portail https://plaintes.pmp.ma.

Il est également possible d’appeler directement l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) sur le numéro 2511, mais aussi les services de Police (19) ou de la Gendarmerie Royale (177).

Par ailleurs, l’Espace Maroc Cyberconfiance (EMC-Helpine) vient de lancer une ligne d’assistance pour soutenir, conseiller et accompagner les enfants et les jeunes Marocains dans l’espace numérique. Il s’agit d’un service gratuit, garantissant la confidentialité, disponible 24/7 et joignable de plusieurs manières:

— Par le biais d’un formulaire anonyme “www.cyberconfiance.ma/helpline” et sans avoir besoin de révéler son identité

— Par tchat sur l’application WhatsApp au numéro: (+212) 06 24 40 58 89, du lundi au vendredi de 10h00 à 16h00

— Par e-mail: [email protected]

— Par téléphone d’urgence: (+212) 06 24 40 58 89

Quelques exemples de cyberviolence :

— Chantage à la webcam

— Publication de photos ou vidéos intimes

— Menaces et revanches en ligne

— Usurpation ou vol d’identité numérique

— Publication des données personnelles sans consentement

— Piratage de compte sur les réseaux sociaux

— Publication de propos de haine ou d’humiliation

— Images ou vidéos d’abus sexuel