SUIVEZ-NOUS

Argent

Dette privée : L’encours s’établit à 262,9 MMDH à fin avril

L’endettement net des émetteurs non-financiers par appel public à l’épargne reste à un niveau globalement maîtrisé malgré une légère augmentation en 2023.

Publié le


Mis à jour le

L’encours de la dette privée s’est établi à 262,9 MMDH à fin avril dernier, en progression de 3,54% par rapport à la même période un an auparavant, selon le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques (CCSRS).

“L’endettement net des émetteurs non-financiers par appel public à l’épargne reste à un niveau globalement maîtrisé malgré une légère augmentation en 2023. Il s’établit à 53% des fonds propres pour les émetteurs cotés et à 80% pour les émetteurs non cotés”, indique Bank Al-Maghrib dans un communiqué sur la 19ème réunion du CCSRS, tenue mardi à Rabat.

Lors de cette réunion, le Comité a examiné et approuvé le rapport sur la stabilité financière au titre de l’année 2023 et fait le point sur l’état d’avancement de la feuille de route de stabilité financière couvrant la période 2022-2024.

Il a également passé en revue les conclusions des travaux de son sous-comité mensuel, ainsi que les résultats de l’évaluation des risques systémiques et noté à cet égard que les indicateurs de suivi continuent de montrer la solidité et la résilience du secteur financier marocain.

Par ailleurs, le CCSRS a salué les efforts déployés pour parachever la mise en conformité du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme avec les recommandations du Groupe d’action financière (GAFI).

Cette conformité a été entérinée par le GAFIMOAN (Groupe d’Action Financière du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord) lors de sa réunion plénière tenue à Manama en mai 2024.