Industrie automobile : 50 millions d’euros pour lancer la première marque marocaine de voiture en 2023

Une convention d’investissement de 50 millions d’euros sera signée au Maroc, en janvier 2023, pour la création d’une usine de production d’une marque locale de voitures, a annoncé le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour.

Dans une déclaration au journal saoudien «Asharq», publiée mercredi, le ministre a relevé que la nouvelle usine sera mise en place grâce à un investissement 100% marocain, pour venir s’ajouter aux unités industrielles de Renault et de Stellantis, qui affichent une capacité de production annuelle de 700.000 voitures, dont 50.000 véhicules électriques.

Ce premier investissement marocain en la matière aura une capacité de production annuelle de 3.000 voitures, avant d’atteindre un rythme de 20.000 véhicules après 4 années, a indiqué M. Mezzour, ajoutant que l’annonce de la marque de la nouvelle voiture revient aux investisseurs.

La nouvelle marque est actuellement en phase d’autorisation finale après avoir passé avec réussite l’ensemble des tests et des essais, a-t-il fait savoir, notant que la production sera destinée au marché local dans un premier temps.

L’usine, qui ne prévoit pas de chaîne de production pour les voitures électriques, ne produira que des voitures à carburant, a affirmé le ministre marocain, relevant que 50 millions d’euros seront investis sur 3 ans, hors coût d’exploitation.

Par ailleurs, le journal souligne que l’industrie automobile est le 2ème secteur exportateur du Maroc, relevant que les ventes en 2022 ont atteint 8,4 milliards de dollars à fin octobre. Un chiffre qui devrait dépasser 9,5 milliards de dollars à fin décembre, soit plus de 100 milliards de dirhams.