SUIVEZ-NOUS

Affaires

Cannabis : Bio Cannat réalise les premiers tests d’extraction de l’huile de CBD

La production du CBD, qui est une molécule non-psychotrope du cannabis, sera réalisée conformément aux dispositions réglementaires de la loi 13-21 relative aux usages licites du cannabis et aux standards et normes internationaux.

Publié le

La coopérative BIO CANNAT a réalisé, lundi, les premiers tests d’extraction de l’huile de CBD (cannabidiol) de son usine construite au niveau de la Commune Bab Berred, relevant de la province de Chefchaouen, et ce sous le contrôle des services de l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis (ANRAC).

Ces premiers tests d’extraction du CBD médical sont réalisés pour dimensionner les machines et faire les analyses requises à ce sujet.

Cette première extraction est réalisée à partir du cannabis licite produit en 2023 chez les agriculteurs autorisés par l’ANRAC. La production du CBD, qui est une molécule non-psychotrope du cannabis, sera réalisée conformément aux dispositions réglementaires de la loi 13-21 relative aux usages licites du cannabis et aux standards et normes internationaux.

La coopérative, créée en 2022, a obtenu l’autorisation de l’exercice de l’activité de transformation de cannabis et de ses produits de la part de l’ANRAC en octobre 2022. Elle a également obtenu les autorisations de l’exercice des activités de commercialisation et d’exportation du cannabis et de ses produits de la part de l’ANRAC.

Elle a entamé la construction et l’équipement de son unité en 2022. L’équipement de cette unité a été réalisé sur la base d’un process industriel d’extraction au CO2 supercritique, qui est un processus technologique reconnu parmi les processus les plus performants en matière d’extraction à l’échelle internationale.

L’unité de transformation, qui a nécessité un investissement global d’environ 3,5 millions de dirhams, prévoit une zone de réception de la production de cannabis séché, une zone d’extraction, une zone de conditionnement et d’étiquetage, et une zone de stockage des produit finis.

Dotée d’une capacité de production de 720.000 bouteilles de CBD à différentes concentrations et plus de 300.000 unités de différents produits à partir de ses lignes de conditionnement, cette unité créera, à partir de 2024, 16 emplois directs et a déjà généré 2.000 journées de travail en 2023. A terme, la coopérative prévoit la création de 70 postes directs permanents et plus de 9.000 journées de travail dans les différents maillons de la chaine de valeur.

L’objectif de la coopérative est de commercialiser les produits de cannabis «made in Morocco» aux niveaux national et international. La coopérative a pris toutes les mesures nécessaires pour se conformer aux standards et aux normes internationaux y afférents et mettra en œuvre, dès février 2024, le processus de certification GMP (bonnes pratiques de fabrication) pour les produits à base de cannabis.

En 2023, La coopérative BIO CANNAT a établi un contrat d’achat avec une coopérative de production pour une superficie de 3,5 hectares conformément aux dispositions règlementaires de la loi 13.21.

En 2024, elle envisage de signer des contrats d’achat auprès de coopératives de production pour une superficie globale de plus de 50 Ha. Elle encadrera les coopératives de production qui regroupent 80 agriculteurs de la province de Chefchaouen sur le respect des cahiers des charges arrêtés par l’ANRAC et les standards de production agricole nécessaires pour commercialiser ses produits de cannabis.

BIO CANNAT accompagnera aussi les coopératives pour obtenir les semences importées, autorisées par l’ANRAC, ou pour utiliser les semences de la variété locale “Beldia” conformément aux dispositions arrêtées par l’ANRAC en concertation avec l’ONSSA.