Blockchain : Bank of Africa s’allie au singapourien Dltledgers pour les opérations de trade finance

La groupe bancaire panafricain BOA et la société technologique basée à Singapour dltledgers se sont associés pour l’accompagnement des clients de la banque dans la digitalisation des flux commerciaux internationaux à l’aide de la technologie blockchain.

Bank of Africa franchit une nouvelle étape dans l’accompagnement de ses clients dans la digitalisation des flux commerciaux internationaux à l’aide de la technologie blockchain de #dltledgers.

Dltledgers permettra à Bank Of Africa d’offrir à ses clients un nouveau canal digital pour le traitement des opérations de trade finance, indique un communiqué de la société basée à Singapour dans un communiqué.

Ce partenariat stratégique permettra au groupe bancaire de faciliter les échanges internationaux, d’améliorer la visibilité des flux sous-jacents et d’améliorer l’expérience client.

Selon la société singapourienne, «la création de réseaux privés et sécurisés sur la blockchain permettra une collaboration et une confiance plus étroites entre la banque et ses clients».

A travers cette association, BOA s’engage à offrir une expérience client de pointe et à digitaliser les échanges documentaires des opérations de commerce international en utilisant la technologie blockchain de Dltledger; la banque ouvre ainsi cette nouvelle voie en Afrique.

Dltledgers est une plateforme centrée sur le client pour l’exécution des transactions transfrontalières. Plusieurs banques régionales et mondiales se sont inscrites et opèrent en tant que partenaires du réseau en offrant des services de financement du commerce sur la plateforme. Outre l’affectation de contrepartie dans la blockchain, la plateforme met en réseau l’expédition, la logistique, les ports et d’autres partenaires dans un réseau commercial de confiance pour ses clients.