Vu d’ailleurs : Le Maroc champion d’Afrique en vaccination

• Alors que l’Allemagne et d’autres pays européens trainent, le Maroc est sur la bonne voie pour sortir de la crise sanitaire.

En un seul clic sur leurs téléphones, les Marocains reçoivent, quelques secondes plus tard, la réponse à leurs SMS pour se rendre à un centre médical de proximité afin de recevoir leur dose de vaccin contre la Covid-19. «Le Royaume a dépassé l’Allemagne en terme de vaccination», chapeaute le journal allemand Die Welt.
«Alors que l’Europe est en état d’urgence, la vie au Maroc est presque comme avant. Qu’est-ce qui se cache derrière ce succès ?», s’interroge le journal allemand dans un reportage sur la success story marocaine dans la gestion de la pandémie, notamment l’opération de vaccination.
«La campagne de vaccination au Maroc connaît un grand succès en termes d’organisation et de participation citoyenne. Jusqu’à présent 2,5 millions de Marocains (NDLR. plus de 3 millions à l’heure de l’écriture de ces lignes) ont reçu leurs premières vaccinations dans 2 888 centres», écrit l’auteur de l’article, précisant que plus de 100 000 personnes sont vaccinées chaque jour.
«Les enseignants, les médecins, les infirmiers, les éléments des forces de l’ordre et les citoyens de plus de 65 ans ont tous bénéficié de cette opération», selon Die Welt, rappelant que l’objectif est de vacciner 80% de la population adulte, soit environ 25 millions de personnes.
«Alors que l’Allemagne et d’autres pays européens traînent, le Maroc est sur la bonne voie pour sortir de la crise sanitaire. Ainsi, si la moyenne allemande sur 7 jours est actuellement de 126 806 premières et deuxièmes vaccinations par jour, le Maroc a administré en moyenne 173 920 doses par jour la semaine dernière», fait observer le journal allemand.
«Aujourd’hui, le Maroc a une longueur d’avance par rapport à l’Europe», affirme Die Welt, notant que le Royaume a mieux géré la pandémie que ses voisins européens.
«Depuis le début de la pandémie et l’apparition des premiers cas, le Maroc a adopté une stratégie proactive, procédant à la suspension des liaisons aériennes, à la fermeture des écoles, à la mise en place d’un confinement et à l’adoption de l’obligation du port du masque», rappelle la publication, «ajoutant que le Royaume a également renforcé sa production locale en masques, doté ses infrastructures hospitalières d’équipements de nouvelle génération, mis en place des hôpitaux de campagne et acquis des médicaments en quantité suffisante».