Virus d’Ebola : le Sénégal ferme ses frontières avec la Guinée

Le Sénégal a décidé de fermer ses frontières terrestres avec la République de Guinée pour se prémunir de la fièvre hémorragique à  virus Ebola qui se propage dans ce pays voisin, a annoncé jeudi soir le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

« Cette mesure est étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Léone et du Libéria », précise un communiqué du ministère, soulignant que « les autorités administratives et les forces de Défense et de Sécurité veilleront à la mise en œuvre rigoureuse de la présente mesure ».

Le Sénégal avait mis en place un dispositif rigoureux dans le cadre des mesures de prévention de la fièvre Ebola instaurées par les pouvoirs publics, notamment à l’aéroport de Dakar.

Les actions découlant du bouclier préventif mis en place par l’Etat, depuis l’apparition du virus dans la sous-région ouest-africaine en février 2014, portent notamment sur un contrôle systématique des avions et bateaux à destination du Sénégal.