Urbanisme : Pour promouvoir la classe moyenne rurale, des centres ruraux émergents

Dans une première phase 325 centres seront aménagés, couvrant une population de 5,7 millions d’habitants, soit 42% de la population rurale.

Le ministère de l’habitat et de l’urbanisme prend la question du logement rural à bras le corps. Dans sa stratégie de relance du secteur de l’urbanisme, le ministère envisage de lancer un programme national pour le développement de centres émergents. Le but étant de restructurer le milieu rural en permettant de pallier les difficultés et fragilités des populations ainsi que l’amélioration du cadre de vie et ce, à travers la mise en place d’une offre immobilière adaptée. De même, il s’agit de résorber les dysfonctionnements et disparités entre les villes et les campagnes.
Ainsi, une carte nationale et régionale a été élaborée. Plusieurs centres ruraux émergeants ont donc été identifiés, répartis de manière équilibrée sur tout le pays. La 1ère tranche consiste donc à participer au déploiement de 325 centres, couvrant une population de 5,7 millions d’habitants, soit 42% de la population rurale. La seconde, elle, sera réservée au développement de 217 autres, regroupant 2,4 millions d’individus, soit 17% de la population rurale. Cette vision est d’autant plus importante avec la production de cette crise sanitaire et toutes les prérogatives qu’elle entraîne, devant nécessairement être pris en compte. En fait, il ne s’agit pas seulement de mettre à la disposition de cette population des logements décents répondant aux exigences de qualité et de durabilité, mais également de réduire la pression de l’exode rural en offrant également des opportunités d’emploi.