Une motion législative pour lutter contre le cancer

Mené par le professeur universitaire Omar Cherkaoui, un groupe de citoyens est actuellement en train d’élaborer une proposition en matière législative, en application de l’article 14 de la Constitution.

La motion, qui sera présentée via le site créé à cet effet par la Primature et sera ensuite déposée au Parlement, porte sur la création d’un «Fonds spécial pour lutter contre le cancer à la Trésorerie générale, avec comme ordonnateur le ministre de la santé». L’objectif, affirment ses initiateurs, est de participer à la couverture globale des cancers au Maroc. Le fonds doit aussi contribuer à la construction de complexes et centres hospitaliers hors de l’axe Casa-Rabat.

L’initiative a pris naissance sur les réseaux sociaux, et sur instigation de ce professeur universitaire, il a été décidé de la traduire dans la réalité en faisant usage des mécanismes prévus à cet effet par la loi et la Constitution. L’assemblée fondatrice du comité de la motion a donc eu lieu mardi et un délégué a été nommé, conformément à la loi organique 64.14, promulguée en août 2018. Ce comité, rappelons-le, doit être formé d’au moins 9 membres choisis parmi les pétitionnaires et appartenant à au moins 4 Régions. En parallèle, l’opération de collecte des signatures a été engagée. Cela en prenant soin de rappeler aux signataires de s’assurer qu’ils sont inscrits sur les listes électorales, condition préalable à l’aboutissement de la procédure.