Trop peu d’espaces verts au centre de Casa

Même si l’on sait qu’à  Casablanca les espaces verts manquent cruellement, exprimé en chiffres ce déficit étonne toujours.

Même si l’on sait qu’à Casablanca les espaces verts manquent cruellement, exprimé en chiffres ce déficit étonne toujours. Ainsi, il ressort d’un recensement effectué à l’occasion du renouvellement des plans d’aménagement d’Al Fida et Mers Sultan (voir page 26) que le ratio d’espaces verts au niveau de l’ensemble de la préfecture n’est que de 0,55 m2/habitant.

Pour situer ce chiffre, c’est 27 fois moins que ce qui est recommandé par la norme internationale établie à 15 m² par habitant. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Aïn Sebaâ est mieux lotie tout en demeurant bien en dessous de la norme internationale. Chaque habitant y dispose de 1,2 m2 d’espaces verts. Il faut dire que seuls 50 ha de zones de verdure sont aménagés dans le territoire alors que les documents d’urbanisme en prévoient 85 ha.