Trois ans de prison ferme pour deux membres du groupe Etat islamique

Deux individus poursuivis dans des affaires liées au terrorisme ont été condamnés à  Salé, jeudi 9 ocobre 2014, à  trois ans de prison ferme par la chambre criminelle (premier degré) chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à  Salé.

Les deux prévenus sont poursuivis pour « constitution d’une bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par l’intimidation, la terreur et la violence » et « appartenance à un groupe religieux interdit ».

 Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis la condamnation des mis en cause suivant les articles de la poursuite, alors que la défense a sollicité l’acquittement des accusés pour défaut de preuves démontrant leur appartenance à l’organisation « l’Etat islamique » en Syrie et en Irak (Daech) ou leur utilisation d’armes.

Par ailleurs, la même juridiction a décidé de reporter, au 30 octobre 2014, l’examen du procès de trois autres individus, en réponse à une requête de la défense exigeant que soient produits les objets saisis en leur possession, conformément à la décision du renvoi.