Tourisme : L’ONMT lorgne les marchés germanophones

L’Office et le Tour-Opérateur FTI Group envisagent des actions communes dans au moins six marchés. Il s’agit de l’Allemagne, la France, la Suisse, l’Autriche, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Une rencontre au sommet a eu lieu, lundi à Marrakech, entre la direction de l’ONMT et le top management du FTI Group. Cette rencontre, explique-t-on auprès de l’ONMT, s’inscrit dans la démarche de réactivation des marchés internationaux entamée par l’Office, notamment via les Tour-Opérateurs de référence. Et justement FTI en fait partie. Acteur de distribution majeur sur les marchés germanophones, FTI est, en effet, l’un des TO qui offre le plus de potentiel pour le Maroc sur les prochaines années, notamment sur le marché allemand. Le groupe réalisait jusqu’en 2019 plus de 100.000 clients par an sur la destination Maroc en provenance des marchés allemand, français, suisse et autrichien. Pour l’Office, il s’agit donc, aujourd’hui, de relancer une dynamique de croissance forte avec un partenaire clé et multi-marché de la destination Maroc, dans un contexte de reprise soutenu de l’activité touristique.

Cette rencontre qualifiée de stratégique a été l’occasion pour les deux partenaires de discuter d’engagements considérables en terme d’objectifs clients, de sièges et de campagnes de communication conjointes sur 6 marchés (Allemagne, France, Suisse, Autriche, Pays-Bas et Royaume-Uni); et de travailler sur des plans de développement de la capacité aérienne visant à doubler les objectifs actuels à l’horizon 2023-2024, soit des capacités de plus de 200.000 touristes.