Tourisme : le Maroc veut séduire plus de Hongrois

Quatre vols directs hebdomadaires seront mis en place entre le Maroc et la Hongrie. Le nombre de visiteurs hongrois devrait atteindre 30 000 en 2017. L’objectif est d’en atteindre 100 000 à l’horizon 2020.

Des liaisons aériennes directes entre le Maroc et la Hongrie seront très prochainement mises en place. C’est ce qu’a confié, le 12 octobre à Rabat, Abderrafie Zouiten, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), lors d’une rencontre avec la presse consacrée aux moyens et perspectives de développement du tourisme hongrois au Maroc. Il s’agit de quatre nouvelles lignes, dont deux entre Budapest et Agadir exploitées par la compagnie aérienne Wizzair, et deux autres entre Budapest et Marrakech assurées par Ryanair. L’annonce officielle en sera faite le 30 octobre prochain par le ministre du tourisme et du transport aérien.

Selon le DG de l’office, «les marchés structurants progressent, mais il y a également des relais de croissance très intéressants qui accompagnent ce progrès». Et de préciser : «Ce que nous essayons de bâtir aujourd’hui avec la Hongrie entre dans le cadre de la diversification et la recherche de nouveaux marchés». D’autant plus que le marché hongrois représente près de 5 millions de touristes pas an.

M. Zouiten a également déclaré que, d’après les projections pour 2017, le nombre de visiteurs à destination du Royaume devrait augmenter de 700 000 (+6,5%), par rapport à l’année précédente, et dépasser, pour la première fois, le seuil des onze millions.

Pour sa part, l’ambassadeur de Hongrie au Maroc, Miklos Tromler, a estimé que «la diplomatie économique entre le Maroc et la Hongrie doit d’abord passer par le développement du tourisme qui peut constituer un levier pour rapprocher les deux pays».

Les nouvelles lignes devraient contribuer à augmenter le nombre de touristes hongrois dans le Royaume, qui devrait passer d’environ 5000 actuellement à 30000 au cours de cette année. L’objectif escompté par l’ONMT est d’atteindre les 100 000 visiteurs hongrois à l’horizon 2020.

Le nombre de vols pourrait être porté à 14

A l’avenir, les vols à destination d’Agadir et de Marrakech pourraient passer de deux à quatre, voire sept, par semaine. De même qu’il est prévu de mettre en place d’autres liaisons aériennes directes au départ de Budapest, à destination de Tanger, Oujda, Essaouira et Fès.

Pour ce qui est des actions entreprises en faveur de la promotion de la destination Maroc en Hongrie, il y a notamment la participation à la foire du tourisme Utazas de Budapest, l’organisation de deux Eductours en faveur de 45 tour-opérateurs et journalistes hongrois, la participation à la compétition de golf hongroise Businessman championship, etc. Parmi les actions à venir figurent l’organisation d’une soirée promotionnelle programmée le 30 octobre à Budapest, l’organisation de l’assemblée générale de l’Association des tour-opérateurs et agents de voyages hongrois au Maroc en avril 2018, le tournage d’un documentaire sur la communauté juive marocaine et sa diffusion sur une chaîne de télévision hongroise. A cela s’ajoute l’organisation de voyages pour des journalistes représentant les plus grands supports hongrois, afin de mettre en avant les atouts de la destination Maroc.

A noter qu’à fin août 2017, les recettes touristiques du pays ont atteint 46,8 milliards de DH, en augmentation de 5% par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre total de nuitées a, quant à lui, augmenté de 17%. En outre, le mois de juillet a enregistré, suite aux efforts promotionnels déployés, une forte progression au départ des différents marchés ciblés, à savoir la Chine (+406%), la Finlande (+73%), l’Argentine (+64%), le Brésil (+47%), le Japon (+46%), la Hongrie (+45%), la Corée du Sud (+44%), etc.