Télécom : Orange signe une convention avec le gouvernement pour 5,69 milliards de DH

C’est la 8ème convention d’investissement entre MEDI TELECOM (Orange Maroc) et le gouvernement. Elle porte sur un programme d’investissement étalé sur trois ans avec pour objectif, entre autres, le déploiement du Haut et du Très Haut Débit Internet Mobile et Fixe au Maroc.

Orange Maroc continue de s’engager pour le développement et le renforcement de l’infrastructure des télécommunications dans le Royaume. L’opérateur vient en effet de procéder à la signature de la 8ème convention d’investissement avec le gouvernement pour soutenir le processus de transformation numérique du Royaume. Selon les termes de cette convention, Orange Maroc s’engage à réaliser sur les trois prochaines années un programme d’investissement de 5,69 milliards de DH.

Ce programme d’investissement, explique-t-on auprès de l’opérateur, va permettre à l’opérateur de poursuivre le développement et le renforcement de ses infrastructures de télécommunications ainsi que le déploiement du Haut et du Très Haut Débit Internet Mobile et Fixe au Maroc. L’objectif est de continuer à soutenir la digitalisation des acteurs économiques dans les différentes régions du Royaume, tout en favorisant la création de nouveaux emplois.

Concrètement, Orange Maroc prévoit de poursuivre le développement de la 4G et de la couverture mobile pour soutenir la croissance des usages et continuer ainsi à offrir ses services selon les meilleurs standards internationaux. Ces investissements vont dans le même temps, permettre à Orange de maintenir ses efforts de digitalisation et d’automatisation de ses processus pour le développement de nouveaux produits et services pertinents pour les marocains.

De plus, Orange Maroc prévoit de poursuivre la construction de son infrastructure FTTH (Fiber ToThe Home) avec pour objectif de s’aligner avec la note d’orientation du Gouvernement visant à accélérer le déploiement du Plan National du Haut Débit.

Depuis 1999, date de la création de MEDI TELECOM (sous la marque Orange depuis 2016), l’opérateur a consenti près de 105 milliards de DH (y compris en coûts de licences) afin de développer ses activités dans les différentes régions du pays.