Taza : 370 MDH d’investissement pour l’eau et l’assainissement liquide

Un montant global de 370.413 millions de DH, sera investi dans les secteurs de l’eau potable et d’assainissement liquide, durant les cinq années à  venir, au niveau de la ville de Taza.

Ces investissements mobilisés dans le cadre du plan stratégique 2014-2018 visent à assurer l’approvisionnement en eau potable, améliorer les conditions de vie de la population et renforcer la dynamique nationale en matière de protection de l’environnement, indique un document de la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité à Taza, rendu public, récemment, lors d’une réunion de son Conseil d’administration.

Les projets hydrauliques programmés concernent les infrastructures de base avec 262,120 millions de DH, soit 71 pc du total des investissements, la distribution et le réseau de collecte (70,93 millions DH), les moyens d’exploitation (18, 600 millions DH) et les travaux (19, 600 millions DH).

Dans ce cadre, la Régie autonome de Taza, alloué un investissement de 26,100 millions DH, au secteur de l’eau potable, au titre de l’année 2014, portant particulièrement sur les projets prioritaires et les mesures visant à renforcer et renouveler les infrastructures de base et la distribution de l’eau potable.

Cet investissement, inscrit dans le budget d’équipement de l’année à avenir, se répartit entre les infrastructures de base (11 millions DH), la distribution (9 millions DH) et les moyens d’exploitation et les travaux avec respectivement 3 et 2 millions de DH.

Elle a également affecté un montant de 68,70 millions de DH pour le secteur d’assainissement liquide afin d’achever les travaux du programme d’urgence et du plan directeur de l’assainissement liquide.

L’élaboration du budget de la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Taza au titre de l’année 2014, était conforme au plan stratégique 2014-2018, aux orientations du ministère et à l’approche de développement tracée par la Régie, indique le document.

Au niveau du secteur de l’eau, le budget de l’année 2014 vise de nombreux objectifs, dont le renforcement de l’approvisionnement en eau potable, la réalisation et le renforcement des travaux du réseau de distribution, la mise à niveau des ouvrages et l’amélioration des indicateurs de protection de la qualité des eaux.

S’agissant du volet de l’assainissement liquide, l’accent a été mis sur l’élaboration d’une étude sur le traitement des eaux usées et les dossiers d’appel d’offre, la mise à niveau technique du réseau d’assainissement actuel, la protection de l’environnement et l’amélioration des services d’assainissement de la ville.