Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Le taux de remplissage des barrages avoisine les 59%

Le taux moyen de remplissage des barrages se situant entièrement ou partiellement dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a atteint, au 28 janvier, environ 59 %, selon les données de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos.

Les réserves en eau de ces barrages a atteint 3,102 milliards de mètres cubes, alors que leur capacité totale est de 5,243 milliards de mètres cubes, a précisé le directeur de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, Abdelhamid Benabdelfadel lors d’un exposé présenté à l’occasion de la rencontre régionale sur le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, tenue récemment à Tétouan.

Cette capacité totale prend en compte également le barrage Al Wahda (3.522 millions de mètres cubes avec un taux de remplissage de 59,6 %) qui se situe entre les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès, a-t-il ajouté, notant que le taux de déficit enregistré par rapport à la même période un an auparavant a atteint 6,7 %.

Par ailleurs, selon la présentation, les réserves en eau au barrage d’Oued El Makhazine se sont situées à 655 millions de m3 (97%), tandis qu’elles ont atteint 133 millions de m3 (28%) au barrage Dar Khrofa, 80 millions de m3 (27%) au barrage 9 Avril, 6,8 millions de m3 (23%) au barrage d’Ibn Battouta, 13 millions de m3 (62%) au barrage de Tanger-Méditerranée, 5,9 millions de m3 (50%) au barrage d’Abdelkerim El Khattabi et 0,6 millions de m3 (13%) au barrage du Joumoua.

S’agissant des barrages situés sur le bassin de la Méditerranée, les réserves en eau se sont situées à 4,2 millions de m3 (100%) au barrage de Nakhla, 22,7 millions de m3 (58%) au barrage de Smir, 15 millions de m3 (64%) au barrage de Moulay El Hassan Ben El Mahdi, 54 millions de m3 (44%) au barrage de Charif Al Idrissi et 12 millions de m3 (99%) au barrage de Chefchaouen.

(Avec MAP)