Tanger dévoile son nouveau look.

Davantage d’équipements de proximité à  Tanger ! C’est le leitmotiv du Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, pour répondre à  la préoccupation numéro un des habitants de la métropole, toutes catégories confondues.

Renforcement du réseau routier, réalisation d’infrastructures socio-économiques, consolidation des prestations sociales : ces projets semblent avoir intégré, au fil des ans, tout le tout le b.a.-ba d’un véritable développement durable.

En fait, ces actions ont permis de poursuivre le processus de mise à niveau des grands, moyens et petits centres urbains du Maroc, en les dotant d’une infrastructure solide et d’un espace urbain harmonieux et attractif, ainsi que des différents équipements vitaux nécessaires pour l’accompagnement de la dynamique économique et démographique du Royaume.

Pour la ville de Tanger, le Maroc nourrit de v grandes ambitions de développement durable et d’égalité sociale, à la faveur des diverses initiatives menées conformément aux hautes directives royales.

Dans ce cadre, le programme phare et sans précédent Tanger-Métropole, lancé l’an dernier, s’est mué petit à petit en cheval de bataille dans l’action mise en œuvre sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI pour faire de la cité du Détroit un véritable hub méditerranéen capable de maitriser son développement soutenu.

Cette détermination s’est concrétisée de nouveau à travers le lancement jeudi à Tanger par SM le Roi Mohammed VI des travaux de réalisation d’une nouvelle gare routière (53 MDH), d’un abattoir public (70 MDH), d’un marché de gros de fruits et de légumes (80 MDH), de souk Al Haddad de proximité (7 MDH), d’un complexe socio-économique au quartier Mesnana (11 MDH).

Force est de constater que de telles actions ont constitué le fer de lance du projet de règne du Souverain, dont l’objectif principal demeure la réalisation d’un développement global, intégré et durable répondant aux exigences de la mise à niveau de l’économie nationale, de l’amélioration des conditions matérielles et morales des citoyens.

Il est évident également de souligner le rôle primordial de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui œuvre pour répondre aux besoins croissants de combler le déficit en équipements de proximité, de mettre en conformité les différents réseaux et de renforcer les prestations sociales.

Certes, le chantier est vaste mais l’objectif est clair : redonner à Tanger la capacité de maîtriser son développement pour répondre aux besoins et aux préoccupations pressantes des habitants de la cité du détroit à travers une politique inclusive et globale qui fait de la promotion de l’élément humain une priorité et une finalité.

Et tout laisse croire que l’un des principaux chantiers pour les années à venir sera donc de trouver des solutions aux défis à relever en matière de gouvernance, de fourniture de services essentiels, de mise aux normes et d’intégration des logements informels.

Le tout en intégrant les exigences de développement durable et humain telles que définies par SM le Roi dans Ses multiples discours et initiatives.