SM Mohammed VI confirme l’orientation africaine du Maroc

Sa politique ne se limitera pas à l’Afrique occidentale et centrale.

Le discours prononcé par SM Mohammed VI depuis Dakar, à l’occasion du 41e anniversaire de la Marche Verte, réaffirme que l’orientation africaine du Maroc demeure une priorité stratégique. 

S’agissant de la réintégration par le Maroc de l’Union Africaine (UA), SM le Roi a affirmé qu’elle n’est pas une décision tactique, mais plutôt une décision réaliste et logique qui s’explique par la volonté du Maroc de s’impliquer dans les questions d’actualité qui concernent le continent, de faire entendre sa voix dans les forums internationaux, et de faire bénéficier plusieurs Etats africains de l’expérience que le pays a cumulée dans de nombreux secteurs vitaux. De même, le retour du Maroc pour retrouver sa place naturelle au sein de l’UA est le couronnement d’une action diplomatique sereine et d’une politique africaine solide menée par le Royaume. Une action qui a pour fondement la coopération bilatérale efficiente et qui a commencé à donner ses fruits avec plusieurs pays africains en matière de développement économique et social.

C’est dans cette optique que SM le Roi a insisté, dans son discours, sur la nécessité de donner la mesure de toute l’ampleur de la stratégie africaine du Royaume, en soulignant que «la politique africaine du Maroc ne se limitera pas à l’Afrique occidentale et centrale», pour affirmer que «nous veillerons plutôt à ce qu’elle ait une portée continentale, et qu’elle englobe toutes les régions de l’Afrique».

Ce discours, de par sa teneur et au vu du lieu où il a été prononcé, confirme encore une fois que le Souverain est le porte-voix d’une vision d’espoir qui octroie à l’Homme africain la double fonction de pièce maîtresse de toute dynamique de développement durable et de finalité ultime de celle-ci.