Signature d’un mémorandum d’entente entre les villes de Kénitra et de Valladolid

Les villes marocaine de Kénitra et espagnole de Valladolid ont signé, vendredi soir à  Kénitra, un mémorandum d’entente, destiné à  promouvoir et favoriser les liens institutionnels, ainsi que de relations fortes de coopération et de fraternité entre leurs populations.

Aux termes de ce mémorandum signé par M. Rachid Belamkissia, vice-président de la commune urbaine de Kénitra, et M. Francisco Javier Leon de la Riva, maire de la ville de Valladolid, les deux parties s’engagent à promouvoir des liens d’amitié durable, à développer les actions de nature à favoriser leur compréhension mutuelle et à explorer les domaines de coopération bilatérale en matière de développement durable.

Les deux parties s’engagent aussi à poursuivre, dans les mois à venir, les contacts nécessaires à l’élaboration d’un protocole de coopération dans divers domaines, notamment économique, culturel, sportif, social et en matière de gouvernance locale.

Le mémorandum évoque la possibilité d’associer tous autres structures ou organismes susceptibles de contribuer à la construction d’un projet de coopération décentralisée durable.

A cette occasion, M. Belamkissia a rappelé qu’une délégation de la ville de Kénitra s’était rendue à Valladolid pour établir les premiers contacts avec les responsables de cette ville et indiqué que plusieurs entreprises originaires de cette ville sont actuellement installées à Kénitra.

Il a aussi mis l’accent sur les chantiers en cours dans la ville, notamment les travaux de construction du nouveau siège de l’hôtel de ville de Kénitra.

Le maire de Valladolid, rappelle-t-on, se trouve actuellement au Maroc, pour participer aux travaux du Congrès Mondial de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU).