Sidérurgie-mesures antidumping : une commission ad hoc pour apaiser les tensions

Nouveau rebondissement dans le dossier des mesures antidumping dans le secteur de la sidérurgie.

Nouveau rebondissement dans le dossier des mesures antidumping dans le secteur de la sidérurgie. Une commission qui regroupe les gros industriels utilisateurs des produits concernés, les membres de la FIMME, les représentants du département du commerce extérieur en plus de Maghreb Steel vient d’être constituée en urgence sur proposition du comité directeur de la FIMME. Elle se réunira aujourd’hui, vendredi 6 décembre, pour explorer les mesures d’accompagnement à adopter pour que les autres industries ne soient pas négativement impactées par les mesures antidumping. A ce titre, les industriels opérant dans la métallurgie, la mécanique et l’électromécanique se disent sérieusement menacés par les dispositions arrêtées récemment. Selon Abdelhamid Souiri, président de la FIMME, «le fait de préserver une industrie ne doit pas se faire au détriment des autres. Il faut penser à des solutions pour que l’ensemble des filières, dont les gros industriels utilisateurs de produits métallurgiques, trouvent leurs comptes dans les mesures prises».