Sécurité hydrique : Trois nouveaux barrages en construction dans la Région de Marrakech-Safi

Ils seront d’une capacité totale de 367 millions de m3.

Ces trois barrages seront construits dans le cadre du programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation pour la période 2020-2027, a souligné, mardi 28 janvier à Marrakech, le directeur de l’Agence du Bassin hydraulique de Tensift, Abdelmajid Naïmi.

Dans un exposé sur « le développement de l’offre hydrique au moyen des barrages », présenté lors d’une rencontre de communication autour de ce programme national, Abdelmajid Naïmi a fait savoir que l’offre hydrique sera renforcée avec la construction de ces trois barrages, dont deux d’une capacité globale de 227 millions de m3 sont en cours de réalisation, et la programmation d’un troisième d’une capacité de 140 millions de m3.

Ces infrastructures hydriques concerneront les provinces de Chichaoua (Barrage de Boulâaouane), d’Al Haouz (barrage Ait Ziyad) et d’El Kelâa des Sraghna (Sidi Driss Elkabir).

M. Naïmi a relevé qu’il sera procédé aussi à la programmation de la construction d’une station de dessalement de l’eau de mer à Safi, d’une capacité de production estimée à 26 mille m3 par jour.

Et de faire observer que le taux de remplissage des barrages au niveau de la Région Marrakech-Safi a atteint 36% au 27 janvier courant, déplorant le fait que cette partie du territoire national a souffert, ces dernières années, d’une faible pluviométrie, ce qui a impacté négativement les réserves en eau aussi bien en ce qui concerne les barrages que les nappes phréatiques.

(Avec MAP)