Sarkozy concède la défaite, Hollande « nouveau président » de la France

Selon l’instituts CSA, M. Hollande a obtenu 51,8% des voix contre 48,2% à  Nicolas Sarkozy. Pour Ipsos, le socialiste a remporté 51,9% des suffrages et pour TNS Sofres 52%.

Le président sortant Nicolas Sarkozy a concédé dimanche soir sa défaite au second tour de l’élection présidentielle en France, saluant son adversaire le socialiste François Hollande comme le « nouveau président », dans une déclaration publique.

« La France a un nouveau président de la République, le peuple français a fait son choix, c’est un choix démocratique, républicain. François Hollande est le nouveau président de la France et doit être respecté », a-t-il déclaré à ses partisans à Paris.

« Je viens de l’avoir au téléphone, je lui souhaite de la chance au milieu des épreuves », a-t-il ajouté.

« Je porte toute la responsabilité de cette défaite », a assuré Nicolas Sarkozy, sous les cris « non » de la foule de ses supporters.

« Je me suis battu sur la valeur de responsabilité et je ne suis pas un homme qui n’assume pas ses responsabilités », a-t-il souligné.

Selon l’instituts CSA, M. Hollande a obtenu 51,8% des voix contre 48,2% à Nicolas Sarkozy. Pour Ipsos, le socialiste a remporté 51,9% des suffrages et pour TNS Sofres 52%.