Sajid laisse ses marques

C’est un exploit que vient de signer Mohamed Sajid. Non seulement il a pu réunir le quorum nécessaire sans grands heurts, mais il a pu également faire adopter l’écrasante majorité des points qui se trouvaient dans l’ordre du jour de sa dernière session du Conseil de la ville en tant que maire.

Sur 33 points, deux seulement ont été ajournés. Entre autres points adoptés, sans grande peine d’ailleurs, une décision de recourir à la Banque mondiale pour un emprunt de 200 millions de dollars. Une décision qui confortera certainement la renommée et la place de la métropole à l’échelle internationale. Aucune collectivité territoriale n’a encore franchi ce pas.