Rebbah : L’application de la nouvelle loi sur l’exploitation des carrières de sable presque prêts

Le textes d’application relatives à la loi sur l’exploitation des carrières de sables sont presque prêts, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, M. Aziz Rebbah.

En réponse à une question du groupe parlementaire de l’unité et de l’égalitarisme (parti de l’Istiqlal) concernant l’activation de la loi sur les carrières, M. Rebbah a affirmé que cette loi, qui revêt une importance particulière dans le chantier des réformes entreprises par le gouvernement et qui a fait l’objet de concertations, se trouve actuellement au stade final en ce qui concerne les textes et le décret d’application.

Concernant l’aspect administratif, le ministre a indiqué qu’il a été procédé à une restructuration du ministère, aux niveaux local, régional et même national, en vue de se doter des organismes de suivi de la mise en application des dispositions de cette nouvelle loi.

Concernant une deuxième question du même groupe sur la mise à niveau des ports dans les provinces du sud, M. Rebbah a informé que les investissements de ce chantier s’élèvent à 120 millions dh pour le nouveau port Mhiriz, à 267 millions dh pour le port de Sidi Ifni, à 115 pour le port de Tan-Tan, à 533 millions dh pour celui de Terfaya et à 92 millions dh pour l’ancien port de Dakhla.

En réponse à une question des groupes parlementaires du mouvement populaire et du parti justice et développement sur le développement du secteur de la logistique, le ministre a assuré que de grandes avancées ont été réalisées dans ce domaine et que le ministère a mobilisé 550 ha pour les zones logistiques dans la perspective de parvenir à 3.300 ha en 2030.

Le ministre a souligné, à ce sujet, que la capacité de la formation a atteint 75.000 places et que les investissements dans le secteur ont atteint une moyenne annuelle de 5,5 milliards dh de 2010 à 2015, avec un taux de croissance de 5,3 pc.

Pour augmenter la capacité en volume et en stockage des infrastructures portuaires, M. Rebbah a rappelé la construction des ports secs avec connexion aux réseaux autoroutiers et aux chemins de fer. Et d’ajouter qu’une journée d’études sur la logistique sera organisée courant février pour dresser l’état des lieux de ce secteur et annoncer les perspectives d’investissements pour le secteur privé dans ce domaine.