RAM se lance dans la peinture d’avions

Après plusieurs mois de tractations, Royal Air Maroc et la société française STTS, spécialisée dans les technologies de traitement de surfaces, ont fini par concrétiser leur projet de joint-venture.

Après plusieurs mois de tractations, Royal Air Maroc et la société française STTS, spécialisée dans les technologies de traitement de surfaces, ont fini par concrétiser leur projet de joint-venture. Les deux partenaires viennent, en effet, de créer la société STTSMA qui sera basée à Nouaceur, à proximité de l’aéroport Mohammed V, et spécialisée dans la peinture d’avions.

Moyennant un apport en argent frais de 4,5 millions de DH, la compagnie nationale détiendra un peu plus de 50% du capital de la nouvelle entreprise, le reste étant détenu par le français STTS Group basé à Toulouse. Cette nouvelle création s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie de RAM qui a entamé un mouvement de recentrage sur son métier de base, le transport, accompagné de l’externalisation ou filialisation des activités de support telles que celle de la peinture d’aéronefs.

STTSMA effectuera évidemment des prestations pour le compte d’autres compagnies. Selon le business plan déjà établi, l’activité devrait se situer autour de 1,7 million d’euros pour l’année de démarrage, 2014, pour atteindre, en 2023, près de 3,7 millions d’euros avec un bénéfice net de 775 000 euros.