Produits industriels : 25 nouvelles normes marocaines de contrôle de conformité entrent en vigueur le 17 mars

Le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie Verte et Numérique a annoncé vendredi la publication de nouvelles normes marocaines d’application obligatoire, dans le cadre du contrôle de conformité des produits industriels.

Dans un communiqué, le ministère porte ainsi à la connaissance des importateurs, distributeurs et fabricants des produits industriels qu’il a été procédé à la publication au Bulletin officiel de l’arrêté N 2911-20 rendant d’application obligatoire, les nouvelles versions de 25 normes marocaines, à partir du 17 mars 2021, ainsi que 40 nouvelles normes marocaines, à partir du 17 juin 2021.
La liste de ces normes est publiée dans les annexes 1 et 2 dudit arrêté, et téléchargeable à partir du site web du ministère (www.mcinet.gov.ma), dans la rubrique Surveillance du marché, note la même source.
Par ailleurs, le ministère cite les produits industriels importés qui feront l’objet d’un contrôle au niveau des postes frontaliers marocains, à partir du 1er février 2021.
Il s’agit des pièces de rechanges automobiles (les pneus, les batteries, les garnitures de frein, le vitrage, les éléments filtrants, les câbles de commande mécanique, les ressorts à lames et les chambres à air), les produits de construction (les carreaux céramiques, le ciment, les feuilles d’étanchéité, les produits sanitaires, la robinetterie, les tubes en matière plastique), les panneaux en bois, ou encore les appareils à gaz (les appareils de chauffage à gaz, les chauffe-eaux à gaz).
Ces produits concernent également le fil machine et le fer à béton, les articles d’habillement autres que les vêtements de travail, les articles chaussants, les produits électriques (les chargeurs pour téléphones portables, les disjoncteurs), les couvertures, les tapis, les moquettes et les tissus d’ameublement, et les couches bébés.
Les autres produits industriels soumis au contrôle à l’importation sont contrôlés avant expédition vers le Maroc et doivent faire l’objet d’un certificat de conformité délivré par l’un des trois organismes d’inspection agréés à l’arrivée aux frontières marocaines, précise la même source.

(Avec MAP)