Produits environnementaux : Le commerce marocain atteint plus de 8 MMDH en 2020

Le commerce marocain des produits environnementaux a atteint plus de 8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, selon le dernier numéro du Policy Brief de la Direction des Études et des Prévisions financières (DEPF).

 

 

« Le commerce marocain des produits environnementaux a plus que doublé durant la dernière décennie, enregistrant plus de 8 MMDH en 2020 », notent les deux autrices du document Fatima Hamdaoui et Mouna Tourkmani, respectivement chef du service de la compétitivité économique et chargée d’études sur la compétitivité économique à la DEPF.

En outre, le Royaume connait un excédent commercial de près de 4 MMDH pour ces produits, en lien avec la progression remarquable des exportations, ajoute le document intitulé « Commerce et investissement en faveur de l’environnement : Quelle position du Maroc ? ».

En effet, les exportations marocaines de produits environnementaux se sont inscrites dans une tendance haussière, pour s’établir à 6 MMDH en 2020, soit six fois la valeur enregistrée en 2001, relèvent les expertes.

« Les produits environnementaux, qui représentent seulement 2% des exportations marocaines totales et moins de 0,1% des exportations mondiales de ces produits, connaissent une dynamique importante au cours de la dernière décennie », souligne la DEPF, faisant savoir que les ventes des produits environnementaux ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 14% au cours de la période 2010-2020, supérieure, d’une part, à celle des exportations des mêmes produits au niveau mondial (3%) et, d’autre part, à celle des exportations marocaines totales (6%).

L’analyse de la structure du commerce marocain de produits environnementaux montre que les exportations marocaines de ces produits suivent la tendance mondiale, notamment en ce qui concerne les deux premières catégories exportées, à savoir, les « technologies d’énergie renouvelable », avec une part de 30% en moyenne sur la période 2010-2020, et les produits liés au « traitement des eaux usées et de l’eau potable » (24%), explique la DEPF. Ils sont suivis respectivement de ceux liés à la « Lutte contre la pollution sonore » (18%) et à la « Gestion et recyclage des déchets solides » (13%), poursuit-on.

Les importations marocaines de produits environnementaux concernent notamment des produits liés à « l’utilisation plus efficace de l’énergie », à « l’utilisation plus propre ou plus économe des ressources », à la « surveillance de la qualité environnementale », avec des parts respectifs de 22%, 19% et 17% des importations totales de produits environnementaux, affirme la même source.