Prix du pain : Aucune augmentation n’est possible sans l’aval du gouvernement

Le prix du pain ne peut être révisé à  la hausse sans l’approbation du gouvernement, a affirmé jeudi le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi.

« Aucune augmentation des prix du pain n’est possible sans l’aval du gouvernement, tel qu’édicté par la loi » a indiqué M. Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement.

Il a, à cet égard, précisé qu’une rencontre a été programmée entre le chef de gouvernement et les responsables de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc pour examiner cette question.