Port de Dakhla, bientôt le lancement des travaux

• Initié en février 2016, le projet du nouveau port de Dakhla Atlantique constitue un méga-projet phare du modèle de développement des provinces du Sud.

Le lancement des travaux de ce mégaprojet structurant approche. Les études relatives à la réalisation de ce complexe portuaire ayant déjà été achevées, le ministère de l’équipement a procédé au lancement de l’appel d’offres avec présélection n°08/DPDPM/2020 relatif à la réalisation des travaux de construction du nouveau port Dakhla Atlantique. Les résultats de la phase de présélection ont été publiés par le ministère, conformément à la réglementation des marchés publics en vigueur. Aujourd’hui, la liste des sociétés admises à l’issue de la phase de présélection étant arrêtée, la phase suivante portera sur le choix du titulaire du marché et par la suite sur le lancement effectif des travaux.
Ce projet qui revêt une importance stratégique pour l’Afrique de l’Ouest et pour les provinces du Sud, notamment la région de Dakhla Oued Eddahab, permettra, d’une part, de soutenir le développement économique, social et industriel de la région, dans tous ses secteurs productifs (pêche, agriculture, mines, énergie, tourisme, commerce, industries, etc.). Il permettra, d’autre part, de doter la région d’un outil logistique moderne et évolutif qui permettra de capter les opportunités futures offertes par le secteur du transport maritime à l’échelle internationale. Doté d’une conception évolutive et extensible, ajoute le communiqué, ce projet portera sur la réalisation d’un port en eaux profondes sur la façade Atlantique de la région de Dakhla Oued Eddahab, selon trois composantes : un port de commerce à une profondeur de -16 m/zéro hydrographique, un port dédié à la pêche côtière et hauturière, et un port dédié à l’industrie navale. Ce port sera adossé à une zone industrialo-logistique de 1 650 hectares destinée à offrir des services industriels et logistiques de qualité.