Pas d’annulations de réservations pour Noël et les fêtes de fin d’année à Marrakech

La destination Maroc est épargnée malgré l’acte terroriste dont ont été victimes deux touristes scandinaves près d’Imlil. Les réservations sont maintenues dans la plupart des hôtels sauf pour quelques touristes scandinaves qui ont préféré changer de cap.

Le meurtre ignoble des deux touristes scandinaves perpétré lundi 17 décembre près de la région montagnarde d’Imlil par des partisans de Daech a finalement  eu très peu d’effet sur l’activité touristique nationale. Les réservations des touristes pour les fêtes de Noël et de la Saint-Sylvestre sont maintenues. «Nous avons eu très peu d’annulations notamment de 3 ou 4 touristes scandinaves. Le reste des réservations est maintenu», déclare Abdelali Chaoui, DG de l’Eden Andalou Marrakech dont 70% de la clientèle est étrangère durant cette période.  

Pour Lahcen Zelmat, propriétaire de Palm Plazza et président de la fédération nationale de l’industrie hôtelière, les annulations touchent surtout le marché scandinave (qui demeure négligeable en comparaison avec les marchés français, anglais, allemand et espagnol équivalent à 44% des nuitées totales).

Mais l’hôtelier craint les effets d’une mauvaise presse et des signaux négatifs qui pourraient arriver des autorités française et anglaise pour prévenir leurs ressortissants de visiter le Maroc. Les réservations sont déjà confirmées et payées.

Pour un responsable du CRT de Marrakech, les hôtels de la destination affichent déjà complet. A titre d’exemple, chez Fairmont Royal Palm, très peu de chambres sont encore disponibles. Même son de cloche à Ouarzazate où les touristes qui avaient prévu d’y passer les fêtes y séjourneront comme prévu.

Pour l’agence Atlas Voyages, aucune annulation de clients étrangers n’a été enregistrée. «Nous n’avons même pas évoqué cet acte terroriste. Pour l’instant, les réservations se confirment. Espérons que ce soit un acte isolé», déclare Simohamed Chérif Alami, directeur international Atlas Voyages.