Partenariat au beau fixe entre la Banque africaine de développement et le Maroc

Le directeur général du Bureau régional pour l’Afrique du Nord de la Banque africaine de développement, Mohamed El Azizi, a entamé, ce jour, sa première visite de travail au Maroc, accompagné d’une délégation de l’institution. Il a été reçu par le chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, et a rencontré le ministre de l’Economie et des Finances, par ailleurs gouverneur de la BAD pour le Maroc, Mohamed Bousaid en présence de l’administrateur représentant le Maroc, la Tunisie et le Togo au sein de la BAD, Abdelmajid Mellouki.

Le directeur général du Bureau régional s’est d’emblée félicité de l’excellence des relations entre le Royaume du Maroc et la Banque. « Ce partenariat exemplaire est privilégié par son histoire – près de 50 ans; par son envergure – plus de 10 milliards de dollars de financements; mais surtout, par son impact avec des projets structurants dans plusieurs secteurs stratégiques » a déclaré Mohamed El Azizi. Et de saluer les performances économiques du Royaume et la stabilité de son cadre macroéconomique, outre son rôle de moteur dans la coopération Sud-Sud sur le continent : «Le Maroc, partenaire stratégique, a toujours placé l’Afrique au cœur de ses priorités. Plus de 80% de ses investissements directs étrangers se concentrent sur le continent» s’est réjoui Mohamed El Azizi qui s’est également félicité de la réintégration du Royaume au sein de l’Union africaine et de sa volonté à adhérer à la CEDEAO.

« Le partenariat avec entre la BAD et le Maroc est un partenariat d’excellence », a renchéri le ministre marocain de l’Economie et des Finances, Mohamed Bousaid ajoutant qu’il « va au-delà d’une simple relation financière ».

Ces rencontres ont été l’occasion de passer en revue les divers domaines de coopération entre le Maroc et la BAD et d’évoquer les priorités de développement à l’agenda du gouvernement. Elles ont ainsi mis en évidence la convergence de vues et la volonté commune de faire davantage prospérer ce partenariat notamment autour des 5 Grandes priorités stratégiques de la Banque : « Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » – aligné sur la stratégie énergétique marocaine ; « Industrialiser l’Afrique », auquel fait écho le Plan d’Accélération industrielle ; « Nourrir l’Afrique », en adéquation avec les objectifs du Plan Maroc Vert ; « Améliorer les conditions de vie des populations en Afrique »  à travers l’Initiative nationale de développement humain ; et « Intégrer l’Afrique ».

Le directeur général du Bureau régional a conclu cette première journée de sa visite de travail en réaffirmant la volonté de la Banque à accompagner le Royaume dans sa dynamique de développement économique et social.

Mohamed El Azizi poursuivra sa visite avec des réunions avec les responsables d’autres départements ministériels ainsi qu’avec les dirigeants d’établissements publics relevant des secteurs dans lesquels la BAD finance des projets d’ampleur.

Le Maroc est membre fondateur du Groupe de la Banque africaine de développement créé en 1963, et a bénéficié de son premier financement auprès de l’institution en 1978. A septembre 2017, le portefeuille de la Banque pour le Royaume compte au total 31 projets et programmes en cours d’exécution, totalisant un engagement financier de près de 2,8 milliards de dollars EU. Ces interventions couvrent différents secteurs, notamment l’énergie, les transports, l’eau et assainissement ainsi que l’agriculture, et dont 84% sont dédiés aux infrastructures de base.