Parc éolien de Boujdour : General Electric fournira au réseau électrique marocain des sous-stations clé en main

Le géant américain General Electric (GE) vient d’obtenir un contrat pour la construction de deux sous-stations dans le sud du Maroc qui évacueront l’électricité du parc éolien de Boujdour et d’autres projets d’énergie renouvelable vers les communautés voisines, et la connecteront au réseau national marocain. C’est ce qu’indique un communiqué de l’entreprise parvenu à La Vie éco ce mercredi 10 février.

 

 

 

Le projet est détenu et développé par l’ONEE et d’autres partenaires privés, et consiste en un parc éolien de 300 MW. Il devrait sur le long terme fournir de l’énergie propre à quelque 200 000 foyers dans tout le pays.

Le site de Boujdour fait partie d’un vaste projet intégré d’énergie éolienne, totalisant quelque 850 MW sur différents sites, qui fait lui-même partie de l’ambitieux programme marocain d’énergie renouvelable visant à installer environ 10 GW de capacité supplémentaire renouvelable d’ici 2030. Ceci représente plus de 52% de la capacité installée marocaine.

Les deux sous-stations – l’une d’une capacité de 400 kV et l’autre de 225 kV – seront construites en utilisant la technologie de GE. Pour soutenir pleinement le projet, GE participe à la planification, à la conception et à l’exécution des installations prévues en utilisant des études de code de réseau, une conception détaillée, des solutions de compensation, des appareillages de commutation isolés au gaz et à l’air, des transformateurs et des réacteurs de puissance, et des solutions d’automatisation complète.